Ispira qualite air musee.

Musées, Bibliothèques, Conservatoires

Les musées, les bibliothèques, les conservatoires … sont, d’un point de vue de la qualité de l’air, des Etablissements Recevant du Public (ERP) bien particuliers.

En effet, on y retrouve toutes les problématiques classiques d’un ERP : la pollution chimique comme par exemple concernant les Composés Organiques Volatiles (en particulier le benzène et le formaldéhyde), le confinement et le renouvellement de l’air dans les salles, ou bien la contamination microbiologique.

Dans ces établissements, la qualité de l’air doit être maitrisée et suivie, aussi bien pour la conservation des objets que pour le confort et la sécurité des salariés et des visiteurs.

Les problématiques de qualité d’air dans ces établissements sont davantage étudiées:

  • Premièrement, le niveau de confinement est plus important du fait d’une ventilation des salles plus faiblement dimensionnée, le plus souvent pour des raisons de sécurité ou des raisons liés à des bâtiments classés où il est difficile de faire des travaux.
  • Deuxièmement, on retrouve des matériaux qui émettent plus de composés organiques volatiles à l’intérieur des espaces d’expositions que dans un ERP classique. En effet, afin de conserver les objets exposés, ses derniers sont souvent traités avec des produits pouvant être à l’origine d’une pollution de l’air intérieur(bois traité, papier collé, tissus adsorbants, toiles, etc.).

Une attention toute particulière à la surveillance et à la maîtrise de ces polluants chimiques doit être portée afin d’assurer la sécurité du personnel et une bonne qualité d’accueil du public dans ces espaces. 

En parallèle, la bonne conservation des œuvres d’art, instruments de musique, objets, peintures et mobilier est souvent mise à mal par des contaminations microbiologiques. Ces contaminations peuvent provenir du bâtiment (suite à des travaux ou à un dégât des eaux, par exemple), des œuvres elles-mêmes ou du public.

Une surveillance et un traitement de fond s’impose, mais il n’est pas rare malgré tout de devoir gérer des crises de contamination microbiologique avec des moyens plus lourds.

Les experts d’ISPIRA, spécialistes de la qualité de l’air et de l’hygiène du travail, connaissent bien le contexte de ce type d’ERP et ses contraintes. Ils pourront vous proposer un protocole de mesures pour la surveillance chimique et microbiologique de l’air et des surfaces.

Ils sauront également effectuer une évaluation de vos moyens d’aération. Par la suite, ils vous accompagneront dans le dimensionnement d’une ventilation adaptée à chaque zone (espace exposition ouvert au public, vitrines, stock, ateliers, etc), prenant en compte le confort et la sécurité des personnes, mais aussi la protection des biens.

Enfin, ils sauront gérer une crise suite à un épisode de contamination nécessitant une compréhension rapide des phénomènes, un traitement efficace et sans risques pour les personnes et les biens conservés.

A la fin de l’intervention, vous disposerez d’un rapport d’expertise détaillé et d’un véritable outil de gestion pour répondre aux obligations règlementaires et tout en prenant en compte la conservation du patrimoine.

Nous pouvons alors identifier avec une vision d’expert quelles actions concrètes et quelles solutions techniques vous permettront d’améliorer la qualité de l’air intérieur dans les différentes salles, pour une meilleur sécurité du personnel et pour une meilleur qualité d’accueil du public.