qualite air agro alimentaire ispira

Industrie Agroalimentaire

Dans le secteur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire, nos experts vous accompagnent sur plusieurs points :

L’évaluation du risque d’exposition professionnelle :

  • En pratique, le personnel de l’agriculture et de l’industrie agro-alimentaire, peut facilement être exposé aux COV liés à l’utilisation de produits désinfectants, de formaldéhyde, de glutaraldéhyde, d’ammoniac, de particules fines (farine dans la boulangerie, poussières d’élevage, etc.) pendant des durées élevées. D’un point de vue sanitaire, un contact fréquent avec ce type de produits peut entraîner divers problèmes.
  • Il est indispensable que le personnel travaille dans des conditions qui ne nuisent pas à sa santé et il faut réduire au maximum les risques. Nous proposons ainsi aux entreprises de ces secteurs nos services de diagnostic et d’évaluation des risques d’exposition professionnelle (mesures des VLEP et VLCT) afin de satisfaire et respecter les enjeux de prévention en matière de sécurité sanitaire. Nous accompagnons de différentes manières les professionnels de ces domaines dans la mise en œuvre de solutions pratiques et de plans d’amélioration de l’hygiène professionnelle.

Le contrôle et l’amélioration du process

  • L’hygiène de l’air mais également des surfaces est indispensable pour assurer la sécurité alimentaire des produits : au contact des aliments, les moisissures, les bactéries et certaines particules de l’air voire de l’eau peuvent affecter gravement et durablement la production. Par exemple, la présence d’eau et d’humidité à l’air intérieur peut en général facilement entraîner la prolifération et la croissance de contaminants. Pour veiller au respect d’une hygiène de bonne qualité, nous réalisons alors à la fois des analyses microbiologiques de l’air et des surfaces. Pour chaque type de process de la fabrication à la distribution de produits alimentaires, gérer les risques de contamination est capital.
  • Dans les usines de production et de transformation il existe en général de nombreux espaces où l’asepsie n’est pas possible ou tout simplement pas souhaitée, mais où l’on cherche à contrôler et réduire d’une manière ou d’une autre les risques de contamination des aliments par divers contaminants (croissance de bactéries, de moisissures, …). L’objectif est de mettre en place des plans d’action permettant de rester compétitif tout en garantissant une qualité élevée des produits et en satisfaisant, dans la limite du possible, les enjeux en matière de sécurité alimentaire et sanitaire.

La définition d’un système de ventilation adapté

  • Etude comparative des solutions techniques de mesure et de traitement de l’air intérieur. Avantages et inconvénients des différents dispositifs pour chaque domaine, évaluations des coûts d’installation et des coûts de maintenance.
  • Qualification et mise en œuvre de systèmes de ventilation asservis aux variations de concentration de CO2 (notamment pour garantir le bien-être animal).
  • Etude du contexte réglementaire (normes sur les limites à ne pas dépasser, normes sur les produits à ne pas utiliser, etc.), analyse des rapports d’évaluation de contamination, visite instrumentée de l’usine et de ses installations.
  • Rédaction de cahier de charge d’installation de ventilation et de traitement d’air.
  • Suivi de chantier pendant toute la durée des opérations et audit technique de réception des installations.
  • Accompagnement à l’analyse des offres.

Les experts d’Ispira interviennent dans le secteur de l’industrie, plasturgie & composite, Chimie & pharmacie, industrie mécanique, et industrie agroalimentaire.

error: Content is protected !!