fumees bitume

Fumées de bitume : Risque pour la santé

Professionnels du bitume : Comment ISPIRA peut vous aider à connaitre les risques liés à l’exposition des travailleurs

 

D’où viennent les fumées de bitume ?

Les enrobés bitumeux sont des mélanges de granulats et de bitume. Lors de la mise en œuvre des revêtements routiers ainsi que des travaux d’étanchéité, des fumées de bitume sont produites lors de l’élévation de la température. De nombreuses substances chimiques dangereuses sont alors émises (hydrocarbures aromatiques polycycliques ou linéaires).

 

Quels sont les dangers pour les opérateurs ?

Les opérateurs peuvent être exposés de deux manières différentes : par inhalation ou par contact avec la peau (condensats déposés sur les vêtements ou les outils, projection sur les parties du corps non protégée). L’exposition à ces fumées peut être à l’origine de maux de tête, irritations des voies respiratoires, troubles du sommeil… Mais les bitumes ont aussi été classés comme cancérogènes possibles pour l’homme selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

 

Quelle démarche ?

ISPIRA réalise des campagnes de mesures de l’exposition selon une méthode validée sur tous les bitumes utilisés en France. En fonction des résultats obtenus, ISPIRA vous assiste dans l’évaluation de l’efficacité des moyens de prévention déjà mis en place et vous conseille sur des solutions à adopter pour améliorer les conditions de travail de vos opérateurs.

 

Notre accompagnement

ISPIRA est une société d’experts spécialisés en qualité de l’air.

Nous intervenons sur site, partout en France, pour la réalisation de mesures de qualité de l’air.

A l’issue de notre intervention, nous vous remettons un rapport complet intégrant les méthodes et moyens mis en œuvre, les résultats et leurs interprétations. Ce rapport est communicable aux parties prenantes.

 

AUTRES ARTICLES TOUCHANT À CE SUJET :

 

Réglementation de la qualité de l’air intérieur dans les crèches et écoles

Définition et intérêts des indices de la qualité de l’air

Qualité de l’air Marseille : pourquoi la mesurer ?

Parcs de stationnement couverts : Quels risques sanitaires liés à l’air pour les employés et les utilisateurs ?

Mesure des retombées atmosphériques

Fumées de bitume : Risque pour la santé

Les ERP et les bureaux sont soumis aux dispositions de l’Arrêté du 23 juin 1978 relatif à la surveillance des Légionelles

Qualité de l’air Paris : pourquoi la mesurer ?

Qualité de l’air Lille : pourquoi le mesurer ?

Qualité de l’air en France

Dispositif National de surveillance de la qualité de l’air

Le danger des chloramines à la piscine

La qualité de l’air intérieur

Qualité de l’air Lyon

Risque Formol au bloc opératoire

Contrôle d’hygiène d’air dans les ateliers

Pourquoi mesurer la qualité de l’air dans les bureaux ?

Qualité de l’air : pourquoi la mesurer ?

Qualité de l’air Marseille

Qualité de l’air Grenoble

Qualité de l’air Lyon

Qualité de l’air Lille

Qualité de l’air en France

La qualité de l’air au cœur de la future réglementation thermique et environnementale

Réaliser une étude d’impact environnemental efficace et dans les règles de l’art

Pic de pollution aux particules fines : contrôler, comprendre et agir

Particules fines, quelle risque pour la santé ?

L’ozone est-il un polluant ou un gaz à effet de serre ?

Les polluants de l’air

NOx : Les oxydes d’azote

Le mobilier présent dans les crèches et écoles peut-il émettre des polluants dans l’air ?

Dioxyde de souffre (S02)

Les hydrocarbures aromatiques polycycliques ou HAP

La pollution de l’air et la santé



error: Content is protected !!